NEWS IT

La Technologie dans la Coupe du Monde de Football 2018

Capteur de donnees mondial 2018

Technologies et recherche scientifique s’invitent de plus en plus dans la préparation des joueurs pour améliorer les performances et prévenir les blessures. On les appelle scientifiques ou responsables de la performance. Depuis quelques années, ils apparaissent dans les staffs des grands clubs et sélections nationales aux côtés des coachs et préparateurs physiques. Le regard rivé sur les statistiques et algorithmes d’intelligence artificielle, ils peaufinent schémas tactiques et préparation physique en compilant des masses de données collectées auprès des joueurs. Leur botte secrète ? Des capteurs intelligents intégrés dans les équipements et devenus un incontournable de la panoplie d’entraînement du footballeur de haut niveau. Toutes les sélections du Mondial de Russie ont les leurs - le leader du secteur, l’entreprise australienne Catapult, équipant à elle seule une dizaine de sélections dont la France (Brésil, Japon, Suède…). Ces boîtiers miniaturisés sont truffés d’outils de mesure (GPS, magnétomètre pour une mesure affinée des déplacements, accéléromètre…) qui transmettent les données biomécaniques ou physiologiques à chaque phase de jeu. Et le butin est conséquent : jusqu’à 4,5 millions de données peuvent être brassées le temps d’un match, permettant aux experts de décortiquer plus de 2000 actions de jeu. Double intérêt : affûter les schémas tactiques en analysant au plus près les positions et déplacements sur le terrain et détailler l’effort de chaque joueur pour limiter ses risques de blessure et augmenter ses performances individuelles.

 

l'intelligence artificielle Coupe du Monde de Football 2018

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !
×