NEWS IT

L'Iphone - Coupe du Monde de Football 2018

  • La Technologie dans la Coupe du Monde de Football 2018

    Capteur de donnees mondial 2018

    Technologies et recherche scientifique s’invitent de plus en plus dans la préparation des joueurs pour améliorer les performances et prévenir les blessures. On les appelle scientifiques ou responsables de la performance. Depuis quelques années, ils apparaissent dans les staffs des grands clubs et sélections nationales aux côtés des coachs et préparateurs physiques. Le regard rivé sur les statistiques et algorithmes d’intelligence artificielle, ils peaufinent schémas tactiques et préparation physique en compilant des masses de données collectées auprès des joueurs. Leur botte secrète ? Des capteurs intelligents intégrés dans les équipements et devenus un incontournable de la panoplie d’entraînement du footballeur de haut niveau. Toutes les sélections du Mondial de Russie ont les leurs - le leader du secteur, l’entreprise australienne Catapult, équipant à elle seule une dizaine de sélections dont la France (Brésil, Japon, Suède…). Ces boîtiers miniaturisés sont truffés d’outils de mesure (GPS, magnétomètre pour une mesure affinée des déplacements, accéléromètre…) qui transmettent les données biomécaniques ou physiologiques à chaque phase de jeu. Et le butin est conséquent : jusqu’à 4,5 millions de données peuvent être brassées le temps d’un match, permettant aux experts de décortiquer plus de 2000 actions de jeu. Double intérêt : affûter les schémas tactiques en analysant au plus près les positions et déplacements sur le terrain et détailler l’effort de chaque joueur pour limiter ses risques de blessure et augmenter ses performances individuelles.

  • L'Iphone, le Smartphone de tous les records

    Blingphone

     

    79,2 % Telle est la part que s’est arrogée Apple sur l’ensemble des profits générés par le marché mondial des smartphones en 2016, d’après les
    calculs du cabinet Strategy Analytics. Un chiffre particulièrement impressionnant quand on sait que la firme de Cupertino, selon IDC, n’accaparait que 14,4 % des ventes durant cette période.

    1,2 milliard d’iPhone ont été vendus à travers le monde, tous modèles confondus. Steve Jobs avait présenté la première génération de cet appareil, devenu iconique, le 9 janvier 2007. Le cap symbolique du milliard d’exemplaires écoulés a été franchi en juillet 2016, neuf ans après sa commercialisation.

    247,5 $ Soit 210,50 €, voilà ce que coûterait la fabrication d’un iPhone 8 64 Go, selon les analystes d’IHS Markit, qui ont comptabilisé le prix de ses composants et le coût d’assemblage. Cela représente donc près du quart du tarif de l’appareil vendu 809 €. Le calcul ne tient pas compte des autres frais tels que la R & D, la logistique ou le marketing.

    3,5 POUCES L’écran tactile du premier iPhone, dit 2G ou Edge, nous paraîtrait bien étriqué aujourd’hui, avec sa définition de 480 x 320 pixels. Surtout si on le compare à celui de son ultime rejeton, l’iPhone X, attendu début novembre. Lui en imposera avec ses 5,8 pouces (14,7 cm de diagonale) et sa résolution de 2 436 x 1 125 pixels.

    760,4 MILLIARDS de dollars de chiffre d’affaires ont été cumulés par l’entreprise californienne entre 2007 et la mi-2017 grâce à l’iPhone. Le cabinet Strategy Analytics estime que cette coquette somme atteindra les 1 000 milliards de dollars à la fin 2018.

    18 C’est le nombre de modèles d’iPhone mis en circulation depuis le lancement du tout premier. Apple en a commercialisé un par an de 2007 à 2012, puis deux chaque année entre 2013 et 2015. Enfin, en 2016 et 2017, le constructeur est passé au rythme de trois sorties annuelles.

    500 Voici le nombre d’applications que comptait l’App Store lors de son ouverture en juillet 2008. La barre des 100 000 était atteinte en novembre 2009, et celle du million en octobre 2013. Début 2017, le magasin d’applis d’Apple comptabilisait 2,2 millions de références et 130 milliards de téléchargements.

    6/10 La durabilité du nouvel iPhone 8 laisserait à désirer, vu la note médiocre que lui attribue le site iFixit. Si son écran et sa batterie se remplacent sans trop de mal, son dos en verre s’avère compliqué à changer ? Ce qui lui fait perdre un point par rapport à l’iPhone 7.

    130 GRAMMES Selon Apple, ça serait la quantité d’or qu’il est possible de récupérer une fois que son robot-recycleur, nommé Liam, a décortiqué 10 000 iPhone usagés. En un an, la firme à la pomme pourrait ainsi extraire plus de 15 kg du précieux métal afin de les réutiliser dans la fabrication de nouveaux appareils.