NEWS IT

vie privée

  • Un Internet parallèle pour protéger notre vIe prIvée

    Blockstack

     

    “Nous avons perdu le contrôle de nos données personnelles”, s’alarmait l’un des pères fondateurs du Web, Tim Berners-Lee, dans une tribune publiée dans le quotidien britannique The Guardian. Un constat partagé par deux développeurs américains, Muneeb Ali et Ryan Shea, qui ont décidé de réinventer la
    toile afin de garantir la vie privée de ses utilisateurs. La Start-Up Américaine Baptisé Blockstack, sur lequel des fonds d’investissement ont misé 5,5 millions de dollars, ne remet pas pour autant en question les bases d’internet comme le protocole iP. L’idée est d’offrir des liaisons directes et sécurisées entre l’internaute et la ressource à laquelle il souhaite accéder. Avec Blockstack, plus besoin de passer par un serveur DnS (système de nom de domaine) qui établit la correspondance entre le nom d’un site et son adresse iP. Le lien s’effectue au moyen d’un registre inviolable et décentralisé, comme celui qui certifie les transactions en bitcoins. Du coup, tout un chacun peut créer un nom de domaine sans demander l’autorisation à quiconque.
    Ce système de registre sert aussi à authentifier l’utilisateur lorsqu’il se connecte à un service tout en préservant
    son anonymat. Par ailleurs, les fichiers déposés sur les plateformes de stockage en ligne sont automatiquement
    chiffrés. Ryan Shea, Muneeb Ali et leur équipe viennent de lancer une extension pour navigateur (Chrome, Firefox et Safari) donnant accès à ce qu’ils décrivent comme un “nouvel Internet”. elle est destinée aux développeurs de tout poil afin qu’ils créent des applications exploitables sur Blockstack. Une version pour le grand public devrait sortir
    à la fin de l’année. Ça sera l’occasion de vérifier si ce réseau parallèle est à la hauteur de ses promesses. A suivre.